Québec Solidaire présente sa politique de régulation des naissances

Plateau – Françoise David et son nouveau co-porte-parole dont tout le monde ignore le nom ont convoqué les journalistes, ce matin, afin de présenter son projet de loi sur la régulation des naissances.

«Beaucoup de gens l’ignorent, mais les femmes représentent présentement 50,3% de la population québécoise, déclara Françoise David, en ouverture du point de presse, avant d’ajouter que le gouvernement devrait s’engager à «tout mettre en oeuvre» pour «parfaire l’équilibre hommes-femmes» dans la société.

Questionnée sur la façon dont les solidaires proposent de régler ce «problème», madame David dévoila les grandes lignes du projet de loi.

«Pour faire court, nous proposons de composter les individus qui mettent en périls l’équilibre hommes-femmes», déclara-t-elle, en affichant un sourire radieux.

Une société malade

Accusée de pousser le concept d’égalité jusqu’aux limites du ridicule et de proposer une solution barbare à un problème inexistant, la co-porte-parole éleva la voix.

«L’abondance de femmes n’existe que pour servir les fantasmes pervers d’une société patriarcale et malade! Cette aberration a assez duré», martela-t-elle, avant d’ajouter que la transformation en composte de ces 55 000 personnes sera «très utile» pour assurer l’abondance des récoltes dans les jardins communautaires du Plateau.

Terminant son point de presse en dénonçant la totale indifférence des autres partis pour ce sujet d’une importance «fondamentale», madame David s’interrogea sur les raisons du peu de popularité de Québec Solidaire en dehors de son cercle d’amis.

© La Pravda 2023. Tous droits réservés. Politique de confidentialité