Israël demande aux Palestiniens d’arrêter de mourir juste pour attirer l’attention médiatique

Israël – Accusant les Palestiniens de mourir «intentionnellement» afin d’attirer l’attention médiatique, le premier ministre israélien vient de rendre publique une étude révélant que les Palestiniens ne sont pas «moins résistants aux balles de fusil» que les autres.

Publié par l’Université hébraïque de Jérusalem, le volumineux document explique que l’ADN des Palestiniens ne présente aucune carence génétique les rendant vulnérables «aux tirs de mitrailleuse» et aux «explosions de bombes».

«La tradition palestinienne qui consiste à mourir sous les tirs de notre armée ne peut s’expliquer par une prédisposition génétique», explique le Dr Michéâm Edelstein, qui en conclut donc que les Palestiniens sont de «grands comédiens» qui choisissent «trop souvent» de mourir afin de se faire du «capital médiatique».

Washington dénonce la propagande palestinienne

Demandant aux citoyens de ne pas «tomber dans le panneau», le ministère de la Défense américaine a commenté les conclusions de l’étude, en recommandant aux gens de se méfier des articles faisant état de «bombardements sanglants» en Palestine et des «critiques injustifiées» à l’égard d’Israël.

Exigeant que les Palestiniens arrêtent de «jouer la comédie», Washington a réitéré son «soutien indéfectible» à l’État hébreu et a émis le souhait que Palestiniens et balles de fusil puissent un jour vivre en harmonie.

© La Pravda 2023. Tous droits réservés. Politique de confidentialité